L'opposition positive

NON AU ROND-POINT DE TROP

Un projet qui date de 25 ans, inutile et rétrograde

En janvier 2019, nous publions un article contre la construction du rond-point en faveur de l’accès au centre commercial « les Portes de Taverny », en réaction à la publication du Taverny-Mag d’octobre 2018 « 25 ans d’inertie ». Aujourd’hui, une enquête publique est en cours nous permettant de revenir sur le sujet en précisant quelques informations.

Une enquête publique est en cours à la mairie de Taverny durant ce mois de juillet : un temps très court et en période de vacances.

L’objet de l’enquête est de démontrer l’intérêt public de la construction de ce giratoire pour obtenir la possibilité de modifier le Plan Local d’Urbanisme. L’objectif est de déclasser une portion du bois des Aulnayes, inclus dans le périmètre d’un Espace Naturel Sensible (ENS) régional appelé Domaine Régional de Boissy.

Deux arguments sont avancés pour vouloir défendre l’intérêt public de ce projet :

  1. Désengorger l’accès au centre commercial actuel en cas de fortes fréquentations et faciliter l’accès des services de secours, tandis qu’une « voie pompiers » existe (il ne pourrait être ouvert au public sans elle). Elle chemine en arrière du centre commercial pour déboucher vers la rue de Vaucelles, puis RD502, Boulevard du Temps des Cerises.
  2. Désengorger l’accès au centre commercial en vue de réserver la voie actuelle pour la future piscine olympique. Or La voie actuelle au centre commercial ne répond pas de façon efficiente à la question de l’accès à la future construction sur un terrain enclavé derrière le stade le long de l’autoroute. Il semble absurde qu’un projet de construction qui occupera une parcelle de 62 565m² sur le territoire de la commune de Saint Leu la Forêt – un projet à 30 millions d’euros de travaux – ne disposera que d’une voie d’accès au travers du parc de stationnement du centre commercial.

Luttons contre ce projet qui dénaturera l’entrée de ville de Taverny.

Stoppons cette vision de l’aménagement du territoire qui vise à fluidifier toujours plus les flux marchands, au détriment du développement du commerce local des centres-villes. Il est prévu que le centre commercial participe à hauteur de 60% au financement du projet, les contribuables du département 20%, les contribuables de la commune de Taverny 20%. Le budget annoncé est de 3,12 millions d’euros.

Stoppons le grignotage des espaces boisés protégés.

Sauvegarder les espaces boisés en ville, c’est lutter contre les méfaits du changement climatique.

Maintenir les espaces naturels en milieu urbains,

  • C’est perdre quelques degrés en périodes de grande chaleur,
  • C’est garantir un taux d’humidité en cas de sécheresse,
  • C’est sauvegarder la biodiversité à laquelle nous devons apporter toute notre attention dans l’environnement proche.

Intervenez, poster votre point-de-vue dans l’enquête publique, en ligne sur le site de la ville. Il est possible de se déplacer en mairie.

Sylvie Boulanger

1 réflexion au sujet de “NON AU ROND-POINT DE TROP”

  1. l ARRIVEE AU CENTRE COMMERCIAL EST BIEN SUFFISANTE ACTUELLEMENTPOUR NE PAS EMPIETER ENCORE SUR LES SURFACES BOISEES. AREETONS DE BETONNER;
    J DUPLESSY

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s